​© 2014 by CRP Lure.

Créé avec Wix.com

Conditions générales d'usage

 XIIème Rencontre

sur le thème European Puzzle 

avec Jean-Christophe BECHET  comme invité d'honneur. 

17 mars au 25 mars 2018 à l'Espace du Sapeur de Lure.

Biographie (*)

Né en 1964 à Marseille, Jean-Christophe Béchet vit et travaille depuis 1990 à Paris.
Il a auparavant suivi des études d’économie (Aix-en-Provence, 1982-1985), puis de photographie (Arles, 1985-1988) avant de séjourner et de voyager deux ans en Afrique de l’Ouest (1988-1990)
Mélant noir et blanc et couleur, argentique et numérique, 24×36 et moyen format, polaroids et « accidents » photographiques, Jean-Christophe Béchet cherche pour chaque projet le « bon outil » , celui qui lui permettra de faire dialoguer de façon pertinente une interprétation du réel et une matière photographique. Héritier de la « photo de rue », qu’elle soit américaine, française ou japonaise, il a choisi de ne pas abandonner le terrain du « document subjectif » , associant reportage et paysage, portrait et architecture. Se méfiant des séries fermées sur elles-mêmes,  il cherche dans chaque projet à révéler une spécificité photographique.  Son regard sur le monde se construit livre par livre, l’espace de la page imprimée étant son terrain d’expression « naturel ». La place de l’homme dans le paysage contemporain, urbain comme naturel, est au centre de ses préoccupations. Il poursuit en ce moment un travail sur les grands villes Européennes, Asiatiques et Américaines et développe en parallèle plusieurs séries sur les territoires de Haute Montagne

Son travail a été montré dans plus de soixante expositions et publié dans une vingtaine de livres.
Il est représenté par la galerie « Les Douches la Galerie » (Paris, 10ème)

, 2002)

European Puzzle (*)

Il y a l’Europe économique, politique, géographique ou même footballistique.  Il y a l’Europe de Schengen, celle de la monnaie commune, celle des 28 pays de l’Union Européenne…  Autant d’Europe(s) différentes. De Reykjavik à Istanbul, certaines frontières s’écroulent, d’autres naissent, certaines routes s’ouvrent, d’autres se ferment…  Métissages, melting-pot, globalisation, mondialisation, européanisation… les mots s’entrechoquent. Nos repères sont bousculés : existe-t-il encore une Europe de l’Ouest et une Europe de l’Est ? Une Europe du Sud autour de la Méditerranée et une Europe du Nord construit sur l’héritage Luthérien ? Que reste-t-il de l’Europe des Lumières et de cette Mitteleuropa qui en fut longtemps le coeur ?

Mon intérêt pour l’Europe s’est construit sur ces interrogations. Je crois à la relativité des notions et des frontières, au poids des climats et des histoires personnelles, aux mythes et à ceux qui les perpétuent, écrivains, musiciens, poètes, artistes… Aujourd’hui, alors que ses fissures semblent de plus en plus profondes, j’ai ressenti le besoin de me confronter à ce continent européen que je sillonne depuis trente ans. Je me sens « Européen », mais je vois les cicatrices d’un passé politique mal résolu et les promesses hésitantes d’un avenir commun hypothétique. Je sens un monde fragile où toutes nos contradictions actuelles se cristallisent.

Choisir comme « territoire» un continent indéfini et contesté relève de du défi. Pourtant, il m’a semblé que le moment était venu de s’y risquer et de proposer un assemblage de scènes de rues, de portraits et de paysages… Autant de visions saisies dans le flux du réel, souvent sur le vif.  J’ai accordé autant d’importance à l’architecture qu’aux humains, aux climats qu’à la lumière, aux petits hasards anodins qu’aux moments d’histoire.

(*) source www.jcbechet.com

La XIIème Rencontre en images